Une famille de gaulois chez les Vikings!

Accueil > Actualités > Une famille de gaulois chez les Vikings!

Ce Tour de l´Ours, quelle histoire! Ce raid de 4 jours en traîneau à chiens, où l´on va dormir chez l’habitant et sous tente, s’est transformé en aventure familiale, humaine et naturelle que nos Bretons et nous-même ne sommes pas prêts d´oublier..

Au commencement de tout ca, il y a eu deux belles rencontres : Björn et Sven Olof, deux amis suédois, qui nous ont ouverts leur portes.. Nous avons donc décidé de vous les présenter et de vous amener dormir chez eux en se déplaçant avec nos chiens de traîneau sur les pistes traversant la belle taïga lapone.

Ensuite, il y a eu Francois, un père de famille breton, qui a voulu montrer à ses filles de 14 et 16 ans, que “l’essentiel est ailleurs”.  Et nous voilà embarqués dans une semaine plutôt incroyable.. 🙂

Une première journée printanière, où nos bretons ont découverts les joies de la conduite d’attelage, gamelles et emmêlages inclus :-). Une pause au soleil sur le lac Volgsjön, pour pêcher un peu sous la glace et manger des Mac Wild, hamburgers au feu de bois, à consommer sur place.

L´initiation faîte, c’était parti pour le Tour de l´Ours, départ en raid pour 4 jours et 150 km de piste au programme. Traîneaux chargés, chiens impatients attelés, famille un peu stressée mais super motivée. Après une 1ere longue étape, 45 km contournant la montagne de Björnberget (montagne de l´Ours), c’est l’arrivée chez Sven Olof. Ce septuagénaire nous accueille toujours à bras ouverts, dans son ancien camping à la ferme au bord du lac.

Passionné d´histoire locale il a reconstitué chez lui les habitats historiques de la Laponie, de la hutte des chasseurs, à la petite ferme des colons.

Éleveur de poules et ancien fermier, il construit aussi de petits abris en bois facés, typiquement suédois.

Bon et puis parlons du repas, gargantuesque : petite fika (pause café-gâteau incontournable ici) à l´arrivée, soupe à l´oignon ou tunnbröd au renne en entrée, omble chevalier (arctic char, un poisson saumoné de lac froid) et patates du jardin en plat de résistance. Et en dessert, des gaufres maison, avec de la confiture de “hjortron” des baies arctiques au goût indescriptible qui poussent dans les marais tourbières.

C’est le ventre bien tendu qu’on va se coucher à l´étage de sa grande maison, dans laquelle il a élevé 7 enfants. Après une nuit de digestion, c’est reparti pour le petit déjeuner : au menu, œufs des poules du jardin, saumon, sirop de myrtilles maison, jambon, fromage, pains et Vasa de toutes sortes…

Bref, on repart carrément d´attaque pour les 30 km nous séparant de chez notre ours préféré, Björn.

Cet homme est l´une des personnes á qui nous disons merci. Il nous a apporté son aide et son soutien dans notre projet dés notre arrivée sur Vilhelmina. Artisan passionné, il construit des barrières traditionnelles en perches de sapins, coupées dans les grandes forêts du Nord. Ancien musher, il vit comme nous sans électricité, mais est autonome grâce à une installation solaire impressionnante.

Chez lui, le repas est à base d’élan et de produits biologiques et/ou locaux. La soirée est l´occasion de raconter des histoires d´ici et de jouer un air d´accordéon… ambiance intemporelle…

Et enfin, le dernier soir: après 40 km de traîneau traversant les villages agricoles et les marais, on pose le tipi au bord de la rivière Vojmån, ce magnifique cours d´eau gelé que nous avons longé tout au long du raid.

Installer les chiens, monter la tente, allumer le poêle.. ça y est, il fait chaud sous le tipi! Au menu, camembert fondu au miel et à l´ail, saucisses du pays et patates. Puis un petit digeo, de l’Aquavit, histoire de réchauffer parce que bon! 😉

C´est là que les aurores se sont levées, au départ un peu timides, puis franchement surréalistes. Euphorie, exclamations, émerveillement.. nous en avions rarement vu d´aussi belles! Pendant prés d´une heure, ça n’a pas arrêté, ballet lumineux et intense au dessus de nos têtes.

ette fois, plus d´hésitation, Francois et ses filles étaient déjà motivés à dormir à la belle étoile.. alors à la belle aurore !

Bâche, tapis de sol, peau de rennes, 1er duvet, duvet Grand froid, couverture en laine et pour finir on borde l´installation avec une autre bâche pour l´étanchéité.. et hop! On a retrouvé au matin nos bretons dans un duvet un peu givré, mais eux n´ont pas eu froid et on trés bien dormi, en compagnie de leur fidéles chiens qui les regardaient d´un air bienveillant.. et compréhensif 😉

Merci à eux d´avoir osé tenter l’expérience, car on passe toujours pour des fous quand on dit qu´on adore dormir dehors en hiver! 🙂

Après une dernière étape rapide pour rentrer à la maison et une dernière journée de retour à la civilisation pour visiter Vilhelmina, c´était déjà temps de se dire au revoir… en espérant vous revoir! On vous dit merci, chère famille L., d´avoir vécu si intensément votre séjour chez nous, on s’est bien marrés et on s’en rappellera, de vos gadins en traîneau et fous rires familiaux…!

 

Votre voyage en Laponie

Notre selection de séjours : vos vacances nature en Laponie, en hiver mais aussi en été !