Eco-tourisme en Laponie

Accueil > Hébergement > Eco-tourisme en Laponie

Notre choix de vie un peu atypique, sans être reliés aux réseaux d´eau ni d’électricité, n’était pas un choix au départ. Nous sommes simplement tombés sous le charme de Myrkulla, notre propriété actuelle et on s´est dit chiche. De ce qui était un handicap au départ, nous en avons fais notre force. Vie en autonomie et impact environnemental sont des questions qui ont du sens dans le contexte écologique actuel.
Nous vous proposons de faire cette expérience, à la fois intense et tout en douceur, le temps de vos vacances .

La gestion de l’eau

C’est la priorité numéro 1, contrairement à l’électricité.
Notre puits est situé en contre-bas de la maison et il nous alimente pour tous les besoins quotidiens (vaisselle, douches, hydratation des chiens etc…) . Nous approvisionnons des cuves grâce à une pompe à eau et nous allons chercher des bidons d’eau traitée en ville afin de n’avoir aucun doute pour votre consommation courante, notamment celles des enfants.
Nous utilisons environ 30 L / jour et par adulte, vaisselle et douche comprises, contre 160 L en moyenne / jour et par Français.

Comment ?

  • Les toilettes sèches : 5L d’eau potable épargnés à chaque besoin. Une économie journalière d´environ 25L / personne. Nos toilettes sèches sont situés à l’extérieur (sauf celles de la cabane) et nous nous occupons de leur entretien quotidiennement. Vous n’aurez aucune gêne olfactive et pourrez profiter de ce moment pour rêvasser en regardant la forêt 🙂 Les fèces sont compostées.

  • Le sauna : lorsque vous videz le ballon d’eau chaude pour rester sous la douche ou que vous prenez un bain, l’eau que vous utilisez n’est pas pour laver ( à moins que vous soyez vraiment très très sales 😀 ) mais pour vous réchauffer et vous détendre. Avec le sauna, après 20 ou 30 min à transpirer à 60-80C, on ne rêve que d’une douche rafraîchissante. On se savonne, on se rince et on sort, généralement en bottes / serviette dans la neige :-).

Comptez 15 L d´eau / personne pour être vraiment propre, cheveux longs inclus 😉 contre 70L pour une douche et 150 pour un bain. Une cuve est à votre disposition, vous n’êtes nullement « rationnés » mais vous verrez par vous même que cela suffit.

  • L’eau chaude : ici pas d’eau chaude qui sort du robinet . On chauffe des grosses gamelles sur le poêle et on l’utilise à bon escient, sans la faire couler, toujours dans un évier bouché ou dans une bassine. Une vaisselle pour 6 personnes, avec entrée, plat, dessert, café etc utilise 25 L d´eau. Moins performant qu’un lave vaisselle (15L) , mais mieux qu’une vaisselle où l´on laisser couler ( 40L)

Electricité

En fait, nos besoins en électricité sont limités .. 🙂 Recharge des petits appareils électriques ( portables, ordinateur.. ) , routeur internet et quelques ampoules. Des panneaux solaires assurent la recharge de batteries pour notre utilisation quotidienne. Nous avons à disposition une prise chez le voisin le plus proche ( 6km 🙂 ) pour les congélateurs et la recharge des batteries lorsque la luminosité ne suffit pas.

  • L’éclairage : bougies pour l’ambiance chaleureuse et tamisée. Quelques Leds pour les endroits qui nécessitent un éclairage plus importants, notamment la cuisine.
  • La recharge des petits appareils électriques : un transformateur sera à disposition. Vous pourrez y charger votre portable ou votre appareil photo.
  • Wifi : sur demande, chez nous
  • Groupe électrogène : un groupe de 2 kW nous permet de faire fonctionner les gros appareils, aspirateur, machine à laver, machines à bois. Nous les utilisons environ 4h / semaine ( hors périodes de chantier )

Le chauffage au bois

Très bien isolées, avec des menuiseries en triple vitrage, vous serez surpris de la douceur de vivre dans un chalet en rondins, y compris le matin, y compris lorsqu’il fait froid dehors. La masse thermique des troncs restitue la chaleur , un vrai confort.

Pour l’alimentation en bois de chauffage, nous coupons des bouleaux à cet effet, mais nous utilisons aussi tout le bois résineux qui ne nous sert pas pour la construction. Chutes de découpes, tronçons inutilisés partent pour le poêle. La cendre qui en résulte est utilisée pour le jardin. Et les copeaux, pour les toilettes. Pas de pertes.:-)

Autonomie alimentaire

Aller au supermarché est un peu un non-sens quand on a la possibilité de subvenir à ses besoins… Faire des provisions pour l’hiver est un acte vieux comme le monde, nous occupons une bonne partie de notre été à remplir les placards . Votre séjour chez nous sera l’occasion de déguster des produits frais, de qualité et on ne peut plus locaux.

Les poissons de notre pêche :

En France, nous n’avions jamais touché à une canne à pêche. En Laponie, les perches et les brochets représentent une bonne partie de notre alimentation. Nous pêchons en canoë et au lancer, pas de moteurs ni de filets. Parfois la pêche est bonne,et des jours moins:-)

Chaque année, nous consommons environ 150kg de poissons, congelés frais ou transformés en conserves façon bretonne.

Les légumes du jardin

En 2013 nous arrachions des souches, en 2018 nous avons un gros potager et 2 serres. Nous agrandissons la surface cultivée chaque année, sur les principes de la permaculture.

Salades, oignons, brocolis, carottes, pommes de terre, herbes aromatiques mais aussi courgettes, courges, concombres, pastèques .. Ca pousse bien en Laponie !

En 2018 nous avons produit et conservé environ 350kg . Ce chiffre est amener à augmenter dans l’objectif d’une véritable autonomie .

Fruits de la cueillette :

Myrtilles, framboises, airelles, baies arctiques, fraises, canneberges, groseilles, cassis … les sous-bois, les marais et notre jardin sont remplis de petits fruits rouges qui ne demandent qu’à être cueillis. Confitures, sirops, et pattiseries maisons seront au menu:-)

Viande et charcuterie maison

Nous avons mangé beaucoup d’élan les premières années, mais la déforestation et les quotas de chasse impressionnants imposés par les lobbys des compagnies forestières ( les élans mangent les pousses de pins en hiver ) nous poussent maintenant à limiter notre consommation. Nous achetons désormais de la viande de renne aux éleveurs Samis , de l’agneau, du cochon et du bœuf à des petits élevages situés à moins de 30km de la maison. Terrines, rillettes, jambon, saucisses .. nous travaillons la viande nous même, congelée fraîche ou conservée en charcuterie.

 

Votre voyage en Laponie

Notre selection de séjours : vos vacances nature en Laponie, en hiver mais aussi en été !